Les Jeunes Aquitains s'Engagent, c'est reparti !


Un comité de jeunes participe à l'organisation des JAE depuis 2011 avec des représentants de chaque département. Cette année, Elsa fait partie de comité de pilotage pour les Pyrénées-Atlantiques. A 28 ans, elle habite à Pau et est professeur de théâtre, ayant monté son auto-entreprise il y a 4 ans déjà. On lui a demandé comment elle en est venue à s'investir dans le comité des JAE.

Elsa, pourrais-tu nous parler de tes premiers JAE ?
J'ai participé aux JAE il y a 4 ou 5 ans, il me semble, après avoir rencontré la Ligue de l'enseignement des Pyrénées-Atlantiques au Festival de la Petite Enfance avec l'association dont j'étais présidente à l'époque « Les Sourires de Téo ». A cette période je me posais pas mal de questions sur mon avenir professionnel.

Pourquoi t'investir dans ce comité de pilotage [COPIL] ? Quel est ton rôle ?
J'ai souhaité m'investir dans le COPIL pour être actrice de cet évènement que j'avais vécu en tant que participante. Réfléchir sur la place de la jeunesse aujourd'hui est quelque chose que je vis au quotidien dans mon métier, et pouvoir en parler avec les « jeunes » est pour moi primordial pour avancer. Au sein du COPIL je vais également animer un atelier écriture.

Est-ce que les JAE ont pu t'apporter quelque chose, dans le développement de tes projets ou dans tes rencontres par exemple ?
Les JAE m'ont aidé à y voir un peu plus clair dans mes objectifs et l'année d'après j'ai monté ma boite. Je me suis aussi fait des amis, dont certains avec qui j'ai toujours des contacts amicaux et professionnels.

Quel est ton meilleur souvenir des JAE ? Et le pire ?
Mon meilleur souvenir des JAE, euh, il y en a pleins : l'adrénaline de l'arrivée, la découverte des autres, la présentation des ateliers du samedi soir...
Le pire souvenir que j'ai, c'est le dimanche matin où je me suis réveillée complètement aphone parce que j'avais trop forcé sur ma voix le samedi soir en improvisation !

As-tu des attentes particulières pour cette édition 2013 ?
Pour cette nouvelle édition des JAE, je fais partie du COPIL, c'est une responsabilité et une chance pour moi de découvrir d'autres personnes, d'autres horizons, d'autres manières de travailler...

La thématique de cette année va aborder la jeunesse, les réalités qu'elle vit et les fantasmes que la société lui impose. Pourrais-tu nous dire pourquoi c'est important pour toi d'évoquer ce thème ?
Oui, quelques mots sur la « jeunesse », comme si moi, à 28 ans j'étais déjà vieille !
Ces derniers temps quand on emploie le terme « jeunes » c'est de suite péjoratif, ça véhicule derrière les mots délinquance, impolitesse, chômage... Mais si on prenait le temps de les écouter ces « jeunes » peut-être qu'il y aurait moins de délinquance, etc. Si on arrêtait de croire tout ce qui est dit sur les jeunes, peut-être qu'on les verrait autrement. Non, tous les jeunes ne restent pas toute la journée devant leur console de jeu, non, tous les jeunes ne sont pas des guicks, non, tous les jeunes ne sont pas feignants ou je-m'en-foutistes. La plupart ne demande qu'à être écoutés, regardés, encouragés. Regardons cette réalité, les jeunes sont là, respectons-les et faisons-leur confiance.

Pour continuer le débat...on vous attend à Sauméjan !


Programme sur le site de la Ligue Aquitaine de l'Enseignement.
Les inscriptions se font auprès de la fédération des Pyrénées-Atlantiques. 

Pour plus d'informations et pour les inscriptions, vous pouvez nous contacter dès à présent :
Mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Téléphone: 05 59 32 00 66 (service Culture Jeunesse Education)

Facebook : https://www.facebook.com/jeunesaquitainsengagent